08-16-2019

Cet été, des sessions d’équitation thérapeutique ont été mises en place pour les jeunes résidents de Cassidy Lake. Cette initiative est due à Amber Parlee, une membre du personnel clinique, qui souhaitait partager son amour des chevaux avec les jeunes de Portage Atlantique ainsi que les nombreux effets positifs que ces animaux majestueux inspirent chez les jeunes.  

Amber, qui possède elle-même des chevaux, estime que l’efficacité de ce type de thérapie chez de jeunes toxicomanes réside dans le fait que cette activité produit naturellement un environnement stable et sans jugement permettant de vivre des expériences d’apprentissage essentielles. 

D’ailleurs, plusieurs études démontrent que de développer une relation avec un cheval a un effet thérapeutique et provoque une sensation de bien-être. Travailler avec les chevaux contribue également à construire et à améliorer les relations, aide à établir des limites, développe la confiance, des compétences de communication et une meilleure connaissance de soi. 

L’avantage de cette approche thérapeutique est qu’elle recentre l’attention sur quelque chose autre que soi-même.  En effet, interagir avec des chevaux oblige à être à l’écoute de leur langage corporel et leur attitude ainsi qu’à faire preuve de patience puisque les chevaux, comme plusieurs autres animaux, ressentent et comprennent les émotions que l’on dégage en leur présence.

À ce propos, Ray Hunt, un clinicien et dresseur de chevaux américain, croyait fermement aux avantages thérapeutiques de cette pratique et allait jusqu’à dire: « vous ne travaillez pas sur le cheval, vous travaillez sur vous-même. 

Voici ce qu’avaient à dire deux résidents s’étant prêtés à l’expérience :

« J’ai eu peur au début et je n’étais pas sûr de moi-même.  J’étais très nerveux lorsque l’on nous a assignés un cheval mais j’ai commencé à être plus à l’aise lorsque j’ai commencé à le caresser.  Lorsque je l’ai regardé dans les yeux, je me suis senti très calme. Il y avait quelque chose de si doux dans son regard et c’était suffisant pour me réchauffer le cœur. Nous avons alors fait des exercices avec notre cheval pour devenir un peu plus confortable et d’avoir plus de d’assurance.  Pour la première fois dans ma vie, j’ai compris ce qu’était  la confiance. »

« Mon esprit est toujours au travail et j’ai quelques problèmes de santé mentale qui m’affectent souvent.  Mais pendant les quelques heures que j’ai passé avec ces chevaux, je me sentais tellement charismatique, heureuse et joyeuse! Avant toute chose, je me suis sentie tellement libre : libre de mes pensées de tous les jours et libre de mes soucis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: