L’historique et les
activités internationales

Depuis sa fondation, Portage peut se targuer d'être issu de la communauté, de travailler pour elle et d'être dirigé par la collectivité.

Portage Lac Écho - 1970 - hiver

Vers la fin des années soixante, un groupe de citoyens montréalais, préoccupés par la progression de la toxicomanie dans la ville, ont voulu trouver des solutions à ce problème social.

C'est ainsi que Portage a vu le jour en 1970. Le nom Portage a été choisi pour symboliser le processus de réadaptation : trouver une façon de contourner un obstacle pour continuer son parcours.

Portage au Québec - Depuis 1973

Grâce à un don de la Fondation de la famille J. W. McConnell, le premier centre de Portage a ouvert ses portes le 14 février 1973 à Prévost, au lac Écho dans les Laurentides. Aujourd'hui, il abrite maintenant un programme de réadaptation pour adultes et deux programmes de réadaptation pour adolescents.

Des programmes pour adultes et adolescents sont également offerts dans la région de Québec. De plus, des programmes spécialisés pour les femmes enceintes, les mères avec de jeunes enfants et les toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale sont offerts à Montréal.

Des programmes de formation à l'emploi ont également été établis à Montréal et à Québec.

Portage Ontario - depuis 1985

En collaboration avec le gouvernement de l’Ontario, le centre de réadaptation en toxicomanie de Portage Ontario pour adolescents a vu le jour à Elora en 1985. 

Portage Atlantique - Depuis 1996

En 1996, le centre de réadaptation en toxicomanie de Portage Atlantique pour adolescents a été créé à Cassidy Lake au Nouveau-Brunswick, en collaboration avec le ministère de la Santé et le ministère de la Sécurité publique, ainsi que divers groupes communautaires.

Les dates importantes

1970 - Constitution du Programme de Portage relatif à la dépendance de la drogue, inc.
1973 - Constitution de la Fondation Portage
1973 - Ouverture d'un centre de réadaptation en résidence pour adultes à Prévost, près du lac Écho, au Québec (Prévost)
1975 - Ouverture du siège social à Montréal, sur la rue Drummond
1975 - Démarrage d'un centre de traitement de jour et de services aux familles à Montréal
1982 - Constitution du Centre d'accueil Le Programme de Portage, inc.
1984 - Ouverture d'un centre de jour dans la ville de Québec
1985 - Démarrage d'un centre de réadaptation en toxicomanie pour adolescents à Elora, en Ontario
1987 - Inauguration du Centre de formation à l'emploi Portage dans la ville de Québec
1989 - Relocalisation du siège social au 865, square Richmond, à Montréal
1991 - Implantation d'un programme de réadaptation en toxicomanie pour adolescents à Prévost, près du lac Écho, au Québec
1995 - Ouverture d'un point de service à Fredericton, au Nouveau-Brunswick
1995 - Implantation du programme de traitement pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) à Prévost, dans les Laurentides au Québec
1996 - Démarrage au lac Écho du programme en résidence mère-enfant, une première au Canada (le projet pilote a commencé en 1993).
1996 - Ouverture d'un centre de réadaptation en toxicomanie pour adolescents à Cassidy Lake, au Nouveau-Brunswick
1999 - Ouverture d'un centre de réadaptation en toxicomanie pour adolescents à Saint-Damien-de-Buckland, au Québec
2000 - Relocalisation à Montréal du centre de réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM)
2001 - Implantation d'un programme de réadaptation en toxicomanie pour adolescents anglophones à Beaconsfield, dans l'Ouest de l'île de Montréal
2007 - Inauguration d'un nouveau centre de Portage à Montréal accueillant les programmes mère-enfant et TSTM
2009 - Ouverture d'un centre de réadaptation en résidence pour adolescent(e)s à Keremeos, en Colombie-Britannique
2009 - Ouverture de la halte-garderie La Ribambelle au centre mère-enfant
2009 - Ouverture des Habitations Communautaires Portage Inc. pour les finissantes du programme mère-enfant
2009 - Relocalisation du centre de réadaptation en résidence pour adolescent(e)s de Saint-Damien-de-Buckland à Saint-Malachie, Québec
2010 - Inauguration du nouveau bâtiment au centre de Portage Atlantique pour adolescents à Cassidy Lake, Nouveau-Brunswick
2010 - Portage est agréé par Agrément Canada
2011 – Portage signe une entente avec le Centre de réadaptation Wapan, à l'intention des Premières nations du Québec
2012 - Inauguration du nouveau bâtiment au centre de Portage pour adolescents à Saint-Malachie, Québec
2013 – Portage développe un programme en externe pour la communauté des Inuit en prison
2013 – Renouvellement de l’agrément avec mention d’honneur par Agrément Canada
2015 - Portage ferme son centre à Keremeos, en Colombie-Britannique

Présence internationale

Dès ses débuts, Portage s'est joint à plusieurs associations internationales de lutte contre la toxicomanie.

Au fil des ans, des institutions et des gouvernements à l’étranger ont fait appel à l’expertise de Portage. Portage a participé à la création de programmes de traitement et a agi en tant que consultant dans le domaine du traitement de la toxicomanie dans divers pays, y compris les suivants :

  • États-Unis
  • Hongrie
  • Italie
  • Portugal
  • Belgique
  • Roumanie
  • Honduras
  • Philippines
  • Bermudes
  • Chine
  • Divers pays des Caraïbes

Ces activités ont non seulement permis d’établir des relations durables à l’étranger, mais le transfert du savoir et des membres du personnel de Portage à d’autres pays a contribué à créer des synergies et à générer de nouvelles idées. 

Contact us - Portage logo