02-18-2020

Karine vous reçoit dans son bureau d’adjointe administrative avec son grand sourire et sa bonne humeur, entourée de ses belles plantes et bien à l’aise dans son environnement et dans son travail. Mais avant d’en arriver là, le chemin était long et difficile. Voici l’histoire de Karine.

Très tôt, vers 16 ans, Karine  s’est trouvée entraînée dans la consommation d’alcool et de drogues. Sa dépendance est devenue problématique vers l’âge de 18 ans et elle perdait progressivement le contrôle de sa vie, tout devenait compliqué : travail, relations, santé…

Elle tente différentes  expériences professionnelles, mais la consommation qui s’est installée dans sa vie, l’empêche de garder ses emplois. Finalement elle abandonne et passe 9 ans loin du marché du travail. Alcool et drogues ont pris le dessus et le travail a été remplacé par une vie sous l’emprise de diverses substances.

Plongée dans sa consommation, Karine met du temps avant de prendre sa vie en main. Après 20  ans de dépendance,  elle n’arrivait toujours pas à trouver les ressources nécessaires pour prendre la bonne décision et envisager une thérapie pour la sortir de sa grande détresse psychologique.

Avec le temps, elle finit  par se rendre à l’évidence : il faut absolument une aide professionnelle pour la sortir de cet enfer.

Mais ce n’était pas encore le bon moment. Karine n’était pas prête pour une thérapie. Les trois thérapies qu’elle tente l’aident à réussir la sobriété par rapport à l’alcool mais ne règlent pas toutes ses dépendances. «Je n’étais pas vraiment prête. Je ne faisais pas ces thérapies pour moi mais pour faire plaisir aux autres» explique Karine aujourd’hui.

Elle continuait malgré tout à chercher une issue et voulait absolument s’extirper de cette vie malsaine. Un beau jour de juin 2018, et à la veille de ses 41 ans, elle décide de faire une nouvelle tentative. Elle s’adresse cette fois à Portage, encouragée par les informations qu’elle trouve sur portage.ca.

La 4e fois était la bonne. À Portage la thérapie en réadaptation de la toxicomanie était différente grâce à l’approche de la communauté thérapeutique. «Les premières semaines c’est dur de pogner le rythme, on a tellement d’habitudes à changer»  mentionne Karine. Mais la sobriété est le résultat d’un long parcours et il fallait chercher toutes les ressources au fond de soi pour y arriver. La délivrance était là et une nouvelle vie devenait enfin possible.

À la fin de sa thérapie à Portage, Karine est référée à MIRE pour accomplir sa réinsertion professionnelle. Motivée, elle finissait sa thérapie un vendredi,  le lundi  elle commençait son Programme à MIRE.

«J’ai eu un très bon accueil mais il y avait des choses nouvelles pour moi, les ateliers, la communauté,  et je devais m’adapter à ce nouvel environnement, ça m’a pris une semaine» souligne Karine.

Le Programme MIRE lui permet de découvrir les outils de recherche d’emploi mais aussi ses compétences personnelles et ses compétences professionnelles. «J’étais très intéressée et motivée par les ateliers de l’entrevue d’embauche qui m’ont beaucoup aidée plus tard pour réussir mes entrevues»

À la fin de son Programme et durant sa recherche d’emploi, Karine réussit à avoir 3 entrevues d’embauche qu’elle passe très bien, mais MIRE lui propose entretemps le poste de réceptionniste qu’elle accepte avec plaisir, contente de pouvoir continuer dans cet environnement devenu familier pour elle.  Aujourd’hui Karine est passée au poste d’adjointe administrative et continue à apprécier sa nouvelle vie et à s’améliorer de jour en jour.

Après cette belle aventure, Karine est très fière d’avoir réussi enfin à s’en sortir.  «C’est grâce  à Portage et à MIRE mais aussi à mon attitude que j’ai réussi à changer. Ma devise aujourd’hui est : C’est ton attitude et non ton aptitude qui détermine ton altitude.»  Précise Karine.

Lire Notre belle histoire

 Lire PORTAGE et MIRE m’ont transformée !

3 Responses to “Premier jour de mes 41 ans : le début d’une nouvelle vie”

  1. Hélène-Lise Trudeau

    Ma chère fille,j’ai toujours vu en toi, même très profondément et au coeur de tes ténèbres, l’Étoile que tu finirais par saisir. Cette Étoile tu as fini par la porter, jour après jour, avec courage et volonté, avec l’aide de ces gens merveilleux qui t’ont aidée à cheminer vers Maintenant. Tu continues de la faire briller, avec ta vigilance, tes espoirs, et toujours ta formidable communauté. Je t’aime.
    Mom

    Répondre
    • taoufik kanzari

      Bonjour,
      Je suis un collègue de Karine et je trouve votre texte d’une grande beauté. C’est moi le raconteur d’histoires qui a décrit son parcours, et j’estime que votre commentaire rend tout cela très touchant. MERCI

      Répondre
  2. taoufik kanzari

    Bonjour,
    Je suis un collègue de Karine et je trouve votre texte d’une grande beauté. C’est moi le raconteur d’histoires qui a décrit son parcours, et j’estime que votre commentaire rend tout cela très touchant. MERCI

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: