Luc, témoignage

01-19-2023

« Mon nom est Luc Desjardins et j’ai 59 ans. J’ai fait le programme pour adultes au lac Écho en 1990. Faites le calcul, ça fait maintenant plus de 32 ans ! À mon admission, mon estime de moi et ma confiance étaient complètement détériorées. J’étais devenu antisocial et j’avais un sérieux problème avec l’autorité. Je n’arrivais pas à prendre ma place dans la société. Je suis une personne sensible, alors la drogue et l’alcool étaient ma médication pour éviter de vivre mes émotions, ma culpabilité et les traumatismes de ma jeunesse. À cause de mon style de vie, j’ai perdu plusieurs opportunités, ce qui m’a fait beaucoup culpabiliser. Par contre, l’image que je projetais était celle d’une personne confiante, arrogante, impulsive, colérique, manipulatrice qui ne reculait devant rien.

Mon séjour à Portage a été particulièrement long et difficile. J’ai appris à reconnaître et à prendre soin de mes sentiments, à gérer mes conflits intérieurs et à travailler sur mon leadership. Ce sont probablement les outils qui m’ont le plus aidé. Apprendre à vivre en communautés et être respectueux envers les autres sont des éléments qui ont toujours influencé ma vie de tous les jours. J’ai appris à identifier mes forces et à travailler mes faiblesses. La pensée positive est très importante dans ma vie, je ne tiens rien pour acquis. 

En plus d’avoir fait le programme il y a plus de 30 ans, je travaille maintenant pour Portage depuis 25 ans. J’ai porté plusieurs chapeaux, et j’ai même changé de province. Je crois fortement à la réadaptation, et je crois sincèrement que Portage donne une opportunité d’arrêter toute consommation. Je suis heureux de dire que mon emploi me permet d’aider les gens à investir sur eux-mêmes et à utiliser les outils pour faire face à leur quotidien.

Portage m’a donné une opportunité de me prendre en main. De vivre une expérience enrichissante, dont je vais me souvenir pour le restant de mes jours. Je suis en contact avec plusieurs personnes avec qui j’ai fait mon programme. Nous avons tissé de forts liens d’amitié. Que nous soyons au Canada, en Italie ou au Portugal, nous avons toujours gardé contact!

Un petit mot pour Lucil : Merci d’être ma meilleure amie !

Un petit mot pour Sonia : Merci de croire en moi ! »

 

Luc, finissant du programme pour adultes du Lac Écho en 1990

3 Responses to “Témoignage de Luc, programme pour adultes en 1990”

  1. Lucil Plaisance

    Luc est une force de la nature. Il est l’exemple parfait de ce que signifie »se choisir et se prendre en main malgré les défaites et les embuches de la vie. Je t’admire pour ton courage, ta ténacité (anciennement tête de cochon!) ton ouverture, et ta passion car tu ne fait rien à moitié. Portage sauve des vies mais crée des amitiés qui perdurent et prouvent que l’on récolte ce que l’on s’aime… Merci d’être dans ma vie mon ami et de faire la différence.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: