About Portage

12-23-2014

Le début d’un nouveau chapitre pour le programme pour
adolescents toxicomanes anglophones de Portage

Montréal, le 22 décembre 2014 – C’est aujourd’hui que le centre résidentiel de Portage pour adolescents anglophones de Beaconsfield déménage au magnifique centre Portage du Lac Écho dans les Laurentides, où ont été construits et aménagés des espaces académiques et récréatifs pour les jeunes.

Il y a près de 15 ans, le ministère de la Santé et des Services sociaux avait demandé à Portage d’implanter son programme résidentiel anglophone dans l’Ouest-de-l’Île. Puisque l’entente avec Portage est arrivée à échéance et que les propriétaires actuels des lieux souhaitent les utiliser à d’autres vocations, Portage était dans l’obligation de relocaliser ce programme.

Le programme de Portage est solidement implanté dans la communauté montréalaise anglophone, depuis l’ouverture de son centre en 2001. Afin de garder un lien avec cette communauté, Portage conservera pignon sur rue à Pointe-Claire dans un bureau dont l’ouverture est prévue dès le début de l’année 2015. Les personnes ayant besoin d’aide y seront rencontrées et des admissions pourront y être faites avant que les jeunes ne soient accueillis au centre du Lac Écho, dans les Laurentides. Ce bureau servira aussi à recevoir les jeunes en suivi postcure et à offrir des services de soutien aux familles.

« En cette période de réjouissance, Portage tient à remercier du fond du cœur tous les partenaires qui ont offert leur soutien interrompu durant les treize dernières années. Votre appui et votre dévouement ont fait une réelle différence dans la vie des quelque 1000 jeunes qui sont passés entre nos murs. Nous serons éternellement reconnaissants de votre aide », a tenu à préciser Peter A. Howlett, président de Portage.

À propos de Portage



Depuis 1973, Portage a aidé des dizaines de milliers de toxicomanes à vaincre leur dépendance. L’organisme offre une multitude de services adaptés aux besoins de ses résidents adultes, adolescents, mères toxicomanes avec jeunes enfants, toxicomanes enceintes et toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale. Portage gère huit centres de traitement de la toxicomanie au Québec : à Montréal, Beaconsfield, Prévost, Québec et à Saint- Malachie. D’autres établissements desservent les populations adolescentes de l’Ontario, de la Colombie-Britannique et du Canada atlantique.