About Portage

07-01-2011

Grâce aux efforts déployés par les responsables de la campagne annuelle et à la générosité des donateurs et des bénévoles, Portage Atlantique a atteint cette année sa cible de 150 000 $, qui aura un effet significatif et concret sur les jeunes venus suivre un traitement au centre de réadaptation de Portage Atlantique à Cassidy Lake.

Des fonds ont été recueillis pour combler trois besoins principaux : services postcures, activités parascolaires à l’intention des résidents et formation continue destinée au personnel.

Comme le dit si bien l’adage de Portage, « Toi seul peux le faire, mais tu ne peux le faire seul. » Les jeunes résidents, le personnel de Cassidy Lake et le conseil régional de Portage Atlantique vous remercient pour votre appui.

Vous obtiendrez des détails sur la répartition des fonds à Cassidy Lake en lisant notre rapport ci-dessous :

Services postcures

Des équipes responsables de la réinsertion sociale des jeunes résidents du centre de traitement à Cassidy Lake sont formées régulièrement à Moncton, à Fredericton, à Saint John et à Charlottetown (Î-.P.-É.), tout comme les équipes de soutien familial. Portage Atlantique accueillera bientôt un nouvel intervenant appelé à bonifier les services de réinsertion postcure offerts pour aider les jeunes à conserver les compétences et les comportements acquis au cours de la phase résidentielle de leur traitement.

Les services postcures comprennent aussi le programme de continuum de soin qui permet à Portage de demeurer en contact avec les jeunes qui ont quitté Cassidy Lake, à la fin de leur séjour en résidence. Assurant maintenant le suivi de 130 personnes, le programme de continuum de soin, à l’instar du programme postcure, fournit pendant une période de deux ans l’appui nécessaire aux jeunes dans le besoin, par voie d’appels téléphoniques et de groupes de soutien.

Activités parascolaires pour les résidents
La campagne annuelle de Portage Atlantique a contribué à financer de nouvelles activités parascolaires pour garçons et filles à Cassidy Lake. Ces activités constituent un ajout précieux pour les résidents ainsi qu’une occasion de mettre en pratique les aptitudes acquises en thérapie.

Parmi les nouvelles activités, on retrouve les suivantes :

  • chez les filles, la musique et la tenue de journal ont été intégrées au programme thérapeutique;
  • nous avons fait l’acquisition de nouveaux tapis de yoga et des DVD;
  • les résidents ont suivi des cours de paysagisme dans le cadre d’un projet de bénévolat pour « jeunes à risque »;
  • chez les garçons, les classes de judo sont toujours aussi populaires;
  • un nouveau projet où les réalisations des jeunes sont officiellement reconnues en présence de leurs camarades et des intervenants;
  • dans le cadre d’une récente thérapie par l’art, les résidents se sont inspirés des techniques de l’« art naïf » pour transformer une toile intitulée Speechless;
  • les deux groupes ont fait du ski à Poley, de l’équitation, du canot ainsi que de l’escalade à Broadleaf Ranch;
  • le centre à Cassidy Lake a reçu en don de nouvelles raquettes que les jeunes ont pu enfiler l’hiver dernier.

Formation des intervenants
Le transfert des connaissances entre les intervenants et les résidents est un aspect important du traitement chez Portage. Au cours de la campagne cette année, le personnel de Cassidy Lake a bénéficié de plusieurs cours et présentations, dont les suivants :

  • Principes fondamentaux de la communauté thérapeutique
  • Planification des traitements et établissement d’objectifs : cours sur les loisirs thérapeutiques présentés par Thomas Legl
  • Initiation au syndrome d’alcoolisme fœtal offerte par Santé Canada
  • Présentation sur la violence dans les fréquentations offerte par le Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: