Le cannabis a évolué au cours des années. La teneur en principe actif (THC) a considérablement augmenté et ses modes de consommation également. Portage souhaite montrer que la consommation de cannabis, surtout lorsqu’elle survient à un jeune âge, n’est pas anodine et provoque des méfaits considérables sur la vie des individus et celle de leurs proches. Les témoignages d’anciens résidents de ses centres de réadaptation en toxicomanie nous démontrent l’ampleur des dégâts qui en découlent.

smoke-69124_1280

le cannabis : une herbe sournoise

J’ai commencé à consommer à l’âge de 12 ou 13 ans, pour calmer toute ma colère et mon sentiment d’injustice par rapport à ce qui se passait dans mon pays, le Maroc. Fumer du cannabis me permettait de me faire des amis et d’être cool.

Ma consommation a débuté de façon ponctuelle, une fois par semaine avec des amis plus âgés, et elle est devenue de plus en plus fréquente. Au fur et à mesure que je découvrais mon homosexualité et que je constatais simultanément l’homophobie qui régnait dans ma communauté, le cannabis est devenu rapidement la seule chose qui me rendait «heureuse». C’était mon échappatoire, mon calmant.

comment le cannabis m'a détruite

J’ai fumé du cannabis pour la première fois en octobre 2014. Je l’ai fait parce que j’étais en colère contre mon ex et je voulais lui prouver quelque chose (jusqu’à aujourd’hui, je ne sais toujours pas ce que je voulais lui prouver). J’en ai repris lors du congé de Noël de la même année et ma consommation a progressé au cours de la dernière semaine du secondaire, plus rapidement que je ne pouvais l’imaginer.

Lorsque j’ai commencé mes études collégiales, je me suis rapprochée d’une bande de fumeurs et j’ai commencé à fumer quotidiennement des cigarettes et du cannabis. Trois années se sont écoulées : j’ai abandonné mes études, j’ai perdu trois emplois et l’espoir de vivre  une vie saine et heureuse. Le cannabis m’a détruite

woman-1006100_1920
Création sans titre

Évolution de la drogue : plus haute, plus grande, plus forte

La consommation de drogues a connu de nombreux changements au cours des dernières années. Une hausse de l’offre de drogues sur le marché, des consommateurs de plus en plus jeunes et un taux de concentration de substances actives extrêmement élevé sont autant de facteurs qui doivent être portés au grand jour.

Dans le contexte de la légalisation du cannabis au Canada le 17 octobre 2018, une question ressort souvent des débats : quelle teneur maximale en THC (principe actif du cannabis) doit-on imposer? Il convient d’expliquer en quoi cette question revêt une importance primordiale au regard de l’évolution de la composition des drogues.

À propos de Portage

Portage est un organisme canadien à but non lucratif dont l’objectif est d’aider les personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie à vaincre leur dépendance et à vivre une vie sobre, heureuse et productive.

Articles du blogue

Cannabis comestible : la deuxième vague de légalisation arrive cet automne

06-14-2019

Les produits comestibles au cannabis (friandises, biscuits) vont être autorisés à la vente et la consommation en octobre prochain. Cette « deuxième vague » de légalisation entraîne avec elle des préoccupations quant à l’attrait et la dangerosité de tels produits. Des intoxications d’enfants à Montréal Le 17 mai 2019, l’Hôpital de Montréal pour enfants tire la sonnette… Lire plus »

emploi

Foire Locale de l’Emploi : Un premier rendez-vous plein de promesses

06-06-2019

Le Quartier Centre-Sud vient d’accueillir sa première Foire Locale de l’Emploi, organisée le 25 mai,  au Centre Jean-Claude Malépart, par trois organismes communautaires : la CDC Centre-Sud; le GIT et MIRE et quatre collaborateurs: Carrefour Jeunesse Emploi Centre-Sud; CODEM; IJQ; OPJ et la SDS. Les employeurs du secteur privé et du milieu communautaire ont répondu à… Lire plus »

Cigarette électronique : le marketing au service de la dépendance?

05-24-2019

Mercredi 3 avril 2019, la jeune Elizabeth, 14 ans, explique au micro de TVA Nouvelles comment sa consommation de la vapoteuse l’a rendue dépendante à la nicotine au point de consommer l’équivalent de 100 cigarettes par jours. La cigarette électronique ou vapoteuse est de plus en plus populaire, surtout chez les adolescents. La faute à… Lire plus »

Médias sociaux

Contact us - Portage logo