About Portage

09-23-2010

Montréal, le 23 septembre 2010 – Le 23 septembre avait lieu la soirée Hommage à Lino Saputo, au cours de laquelle plus de 600 invités étaient réunis en la Salle des pas perdus de la Gare Windsor, à Montréal, afin de témoigner estime, hommage et amitié à Monsieur Lino Saputo, président du conseil d’administration de Saputo. Tous s’étaient réunis pour souligner l’apport exceptionnel de Monsieur Saputo à l’œuvre de Portage ainsi qu’au milieu des affaires et mieux-être de la collectivité.

Cette magnifique soirée a eu lieu en la présence du ministre des Finances et du Revenu Raymond Bachand et du maire de Montréal Gérald Tremblay, sous la présidence d’honneur d’André Bérard, administrateur de société, et a reçu l’appui de nombreux commanditaires. Portage remercie ses commanditaires OR, Banque Nationale, Bombardier, Gestion Transforce, Groupe Canam, Groupe Petra, Power Corporation du Canada, La Presse, la Famille Bourgie et Transcontinental ainsi que ses commanditaires ARGENT, Brault et Martineau, Davies Ward Phillips & Vineberg, la Famille Antonina & Isidoro Russo, la Famille Elina & Giuseppe Borsellino, la Famille Maria & Giuseppe Monticciolo, Francesco & Lia Saputo and Children Trust, Gianni (John) & Gloria Saputo, le Mouvement des caisses Desjardins, Stikeman Elliott, Samcon et Uniprix. Grâce à la contribution d’entreprises et de particuliers qui ont à cœur la mission humanitaire de Portage, un chèque de 600 000 $ a été remis à l’organisme.

À propos de Portage

Depuis 1970, Portage a aidé au-delà de 34 000 toxicomanes à vaincre leur dépendance. L’organisme offre une multitude de services adaptés aux besoins de ses résidents adultes, adolescents, mères toxicomanes avec jeunes enfants, toxicomanes enceintes et toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale. Les finissants de Portage peuvent bénéficier des services du programme MIRE (Mouvement pour l’intégration et la rétention en emploi) mis en place en partenariat avec la Fondation Lucie et André Chagnon.

Portage gère sept centres de traitement de la toxicomanie au Québec : à Montréal, Beaconsfield, Québec, Prévost (Laurentides) et à Saint-Malachie (Chaudière-Appalaches). Deux autres établissements desservent les populations de l’Ontario et de l’Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: