About Portage

03-09-2007

Montréal, le 9 mars 2007 – Aujourd’hui, Portage inaugurait son nouveau centre situé au 2455, avenue Lionel-Groulx, à Montréal, qui héberge le programme pour les mères toxicomanes et leurs jeunes enfants, et pour les toxicomanes enceintes. Le centre héberge également le programme pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale.

On comptait parmi les invités le ministre de la Santé et des Services sociaux, Monsieur Philippe Couillard, le député de Westmount-Saint-Louis, Monsieur Jacques Chagnon, la mairesse de l’arrondissement du Sud-Ouest, Madame Jacqueline Montpetit, ainsi que le président du conseil et chef de la direction de la Fondation Lucie et André Chagnon, Monsieur André Chagnon, en plus des représentants de divers organismes et de partenaires de Portage. 

Programme mère-enfant

Mis sur pied en 1997 au centre de Portage, à Prévost, le programme mère-enfant s’est installé dans de nouveaux locaux de 15 000 pieds carrés mieux adaptés aux besoins des mères et de leurs enfants. Le centre comprend six unités, chacune dotée de chambres, d’une cuisinette et d’une pièce commune. Les membres du personnel, les résidentes et leurs enfants peuvent donc bénéficier de nouvelles installations dans un environnement chaleureux à proximité de tous les services. Ce nouvel emplacement permettra à Portage de doubler la capacité d’accueil du programme et de traiter annuellement environ 75 mères et enfants. L’organisme pourra ainsi venir en aide à un plus grand nombre de femmes qui désirent conserver la garde de leurs enfants pendant leur séjour au centre.

Ce programme se veut une intervention directe en milieu résidentiel pour soutenir les femmes dans leur développement personnel, en plus de favoriser le développement émotif, intellectuel et physique de l’enfant et d’améliorer la qualité du lien qui les unit. Par les activités qu’il propose, le programme vise aussi à mettre fin au transfert intergénérationnel des problèmes de dépendance.

Ce projet bénéficiera d’ici 2010-2011 d’un soutien financier de 11 500 000 $ à part égale entre le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon. Depuis la création du programme, Portage a accueilli 135 mères et 223 enfants.

« L’amélioration de l’accessibilité des services aux mères toxicomanes et à leurs enfants s’inscrit dans le Plan d’action interministériel en toxicomanie 2006-2011, lancé par notre gouvernement en mars 2006, qui apporte une attention nouvelle à cette clientèle. Ce Plan d’action propose 41 actions concertées qui visent à prévenir, à réduire et à traiter la toxicomanie au sein de la société québécoise. Le programme mère-enfant est le fruit d’une concertation entre le communautaire, le public et le privé: il est un exemple de collaboration entre ces milieux », a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux.

« Cette initiative unique et novatrice rejoint la mission de notre Fondation, soit celle de contribuer au développement et à l’amélioration de la santé par la prévention de la pauvreté et de la maladie, en agissant principalement auprès des enfants et de leurs parents. Je ne peux que me réjouir de l’inauguration de ce nouveau centre qui met l’accent sur les concepts d’effort personnel, le rôle parental, le développement global des enfants dès le plus jeune âge, et ce, dans une atmosphère semblable à celle d’une famille », a ajouté Monsieur André Chagnon. 

Programme pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale

Portage a instauré au Lac Écho, en 1995, un programme résidentiel novateur visant à répondre aux besoins de personnes souffrant de troubles concomitants de toxicomanie et de problèmes de santé mentale, principalement la schizophrénie. En 2000, ce programme suprarégional a été relocalisé à Montréal et occupe maintenant de nouveaux locaux à l’étage supérieur du nouveau centre situé au 2455, avenue Lionel-Groulx.>

Fruit d’une collaboration étroite avec les professionnels de la santé mentale d’hôpitaux du Montréal métropolitain, le programme est fondé sur l’approche de la communauté thérapeutique et respecte les limites de concentration et la capacité d’apprentissage de chacun, ainsi que le rythme de progression. L’objectif est d’améliorer non seulement la qualité de vie des usagers mais aussi de réduire de manière significative les situations de crises et les rechutes.

Ce programme innovateur est financé en partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que par les partenaires de Portage, principalement la Fondation EJLB.

Installation

Le programme mère-enfant et le programme pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale ont emménagé dans leurs nouveaux locaux en novembre 2006. Le site bénéficie de nombreux avantages, et a été spécialement aménagé pour répondre aux besoins spécifiques des résidents. Les deux programmes de traitement peuvent ainsi partager certains services communs, tout en étant physiquement totalement séparés l’un de l’autre.

« C’est pour mieux répondre aux besoins des bénéficiaires de ces deux programmes que Portage a investi cinq millions de dollars dans la mise en œuvre de ce projet », a déclaré M. Peter Howlett, président de Portage. Il a ajouté : « En visitant le centre, vous constaterez à quel point tout a été judicieusement pensé pour faciliter l’intégration des bénéficiaires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: