Jeux de Portage

08-12-2016

Saint-Malachie, 12 août, 2016 – Dans l’esprit des Jeux olympiques de Rio actuellement en cours, le centre de réadaptation en toxicomanie de Portage à Saint-Malachie a accueilli cette semaine les jeunes des centres de Portage pour adolescents en Ontario, au Nouveau-Brunswick et à Prévost, au Québec, pour la 18e édition des Jeux de Portage.

Ce rassemblement annuel offre une belle occasion aux jeunes de différentes régions du pays de partager leurs expériences de vie et de réadaptation, tout en encourageant le travail d’équipe et l’activité physique dans le cadre de compétitions de volleyball, de hockey-balle, de flag football, de soccer, de basket-ball et de danse urbaine.

« Plusieurs jeunes ont oublié le plaisir de prendre part à des sports d’équipe à cause de leurs problèmes de toxicomanie », explique Serge Comeau, directeur régional des services communautaires. « Les Jeux de Portage leur donnent la chance de s’amuser, de créer de nouvelles amitiés saines et de mettre en pratique les outils qu’ils développent pendant leur thérapie et qui les aideront à mieux gérer le stress de la vie quotidienne sans avoir recours aux drogues. »

M. Daniel Paré, le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, était présent pour souligner l’effort des jeunes pour une deuxième année consécutive. À titre d’invité d’honneur, il a procédé à la remise des médailles aux vainqueurs.

Le centre de Portage à Saint-Malachie a travaillé à la préparation des Jeux au cours des derniers mois et a pu compter sur le soutien de la communauté. Des bénévoles de Norton Rose Fulbright et de la Fondation PwC ont prêté main-forte aux résidents et aux membres du personnel afin de préparer les terrains de jeux pour l’activité. Un don de 4 000 $ d’une équipe d’étudiantes au baccalauréat en travail social à l’Université du Québec à Rimouski (UQÀR), résultat de leur vélothon annuel, a également contribué au succès des Jeux.