06-05-2020

Mai 2020: Mois de la santé mentale

En l’honneur du mois de la santé mentale, qui vient tout juste de prendre fin, Portage souhaite faire un peu de lumière sur un type de diagnostic qui, bien que répandu, demeure largement inconnu du grand public : le double diagnostic. De quoi s’agit-il? Quels sont les signes avant-coureurs? Quand et comment doit-on prendre en charge un double diagnostic?

Qu’est-ce qu’un double diagnostic?

En bref, le terme double diagnostic s’applique lorsqu’un patient reçoit à la fois un diagnostic de trouble de la santé mentale et un diagnostic de problème d’abus de substances. Le terme abus de substances désigne quant à lui une dépendance physique et psychologique sur une ou plusieurs substances telles que la marijuana, la cocaïne, l’héroïne, la méthamphétamine en cristaux, les médicaments sur ordonnance et les drogues synthétiques. Quand un individu ne peut pas s’empêcher de consommer une substance (même s’il le souhaite désespérément), et qu’il commence à éprouver des envies intenses de consommer, suivies de symptômes de sevrage lorsqu’il tente de s’abstenir, on considère qu’il souffre de toxicomanie.

Comme le double diagnostic relève du domaine médical, tout individu qui éprouve les symptômes décrits ci-dessus doit impérativement faire appel à des services professionnels. Bien que ce ne soit pas toujours le cas, la toxicomanie peut être accompagnée de divers troubles de santé mentale. Mentionnons, entre autres, les troubles anxieux, les troubles de l’humeur, les troubles de la personnalité et la schizophrénie. Dans certains cas, la toxicomanie survient en premier, puis est suivie de troubles de santé mentale après une période de consommation soutenue. Mais ce sont le plus souvent les symptômes liés à la santé mentale qui se manifestent en premier; puis, dans leur tentative de soulager leur souffrance, les personnes atteintes se tournent vers les drogues ou l’alcool pour apaiser temporairement leurs symptômes. Soulignons toutefois que les personnes ayant un problème de dépendance ne souffrent pas toutes d’un trouble de santé mentale et répondent très bien à des traitements comportant des thérapies psychosociales.

Quels sont les signes avant-coureurs?

Comment savoir si quelqu’un est atteint de troubles concomitants? Les signes varient habituellement d’une personne à une autre et sont fonction du type de substance consommée et de la gravité du trouble de santé mentale. Il importe donc d’observer les signes, dont nous présentons ci-dessous une liste partielle :

  • • Difficulté à gérer ses responsabilités et tâches quotidiennes
  • • Changement de comportement soudain
  • • Négligence de l’hygiène et de la santé
  • • Évitement des situations et activités sociales
  • • Troubles cognitifs ou pensée négative
  • • Comportement erratique et impulsif
  • • Mauvaise gestion des finances
  • • Faible rendement à l’école ou au travail
  • • Pensées ou comportements suicidaires
  • • Refus de traitement

Selon le National Institute on Drug Abuse (NIDA), les personnes atteintes de toxicomanie sont deux fois plus susceptibles de souffrir de troubles anxieux ou de troubles de l’humeur.

Les personnes atteintes de problèmes de santé mentale graves comme la schizophrénie sont quatre fois plus susceptibles de consommer de l’alcool de façon abusive et cinq fois plus susceptibles de faire usage du tabac au quotidien.

Quand et comment doit-on traiter les troubles concomitants?

La toxicomanie et les troubles de santé mentale doivent être traités simultanément, d’où l’importance du double diagnostic. Comme les symptômes associés à l’un des troubles diagnostiqués peuvent avoir une incidence sur l’autre trouble, les deux conditions doivent être prises en charge dans le cadre d’un plan de traitement global. Depuis 1995, Portage traite avec succès des patients présentant des troubles concomitants.

Toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale

Le programme TSTM pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale soulignait récemment son 25e anniversaire. Ce programme s’adresse expressément aux hommes et aux femmes atteints de problèmes de santé mentale afin de les aider à surmonter leur problème de dépendance. Au moyen de groupes thérapeutiques constitués de personnes qui ont affronté les mêmes difficultés, les résidents du TSTM s’emploient ensemble à surmonter leur problème de dépendance et à acquérir des compétences qui leur permettront de mieux affronter les problèmes de la vie quotidienne. Les objectifs poursuivis au centre TSTM sont notamment de mettre fin à la consommation abusive des drogues et de l’alcool, de promouvoir une meilleure compréhension de la gestion des troubles de santé mentale, ainsi que de favoriser l’acquisition d’habiletés sociales et la réinsertion sociale.

Pour la majorité des gens, le plus difficile est de demander de l’aide. Pour connaître vos options de traitement et savoir comment Portage peut vous aider, veuillez cliquer ici ou composer le 514-935-3431.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign me up for the following newsletters: