About Portage

05-11-2015

Le Journal de Montréal – Le Journal de Québec

 

À l’âge de 10 ans, Karine Létourneau a perdu sa mère d’une surdose et elle a presque suivi le même chemin en quête de sensations fortes pour oublier ses chagrins. À 15 ans, Karine fume son premier joint de pot, puis elle se tourne rapidement vers les drogues chimiques. Sa vie dégringole à la vitesse de l’éclair. « Si je n’avais pas fait ma thérapie à Portage, je ne serais probablement plus là aujourd’hui », dit la Montréalaise aujourd’hui âgée de 18 ans. Lire l’article …