About Portage

06-15-2013

À dix-sept ans, Dan Martell a renoncé à une vie de toxicomanie, de violence et de crime et a choisi de franchir la porte du centre de réadaptation en toxicomanie, pour les jeunes de Portage Atlantique, à Cassidy Lake. Seize ans plus tard, il est un entrepreneur respecté, un investisseur providentiel et un mentor de renommée publique partageant son temps entre la Silicon Valley et Moncton, au Nouveau-Brunswick, avec sa famille.

En raison de son enfance difficile et de son problème déficitaire de l’attention, Dan a fréquenté de nombreux foyers de groupe, des écoles spécialisées et centres de réadaptation et a ultimement eu de graves ennuis avec la justice. Après avoir touché le fond du baril en prison, Dan s’est promis qu’il allait changer sa vie.

Une fois à Portage Atlantique, il a été en mesure d’examiner les causes profondes de son comportement délinquant et de sa toxicomanie, et a acquis l’estime de soi et l’assurance nécessaire pour mettre une croix sur son passé et aller de l’avant dans la vie.

Ce fut toute une progression. Après avoir terminé le programme de réadaptation et avoir obtenu son diplôme d’études secondaires avec distinction, Dan a découvert la programmation informatique et a amorcé une fructueuse carrière d’entrepreneur. À la suite de la vente de sa première entreprise technologique florissante, nommée au palmarès des meilleures jeunes entreprises de 2008 de Canadian Business, il a investi dans 18 entreprises employant plus de 500 personnes. Il a été nommé un des principaux investisseurs providentiels du Canada en 2012, a remporté le prix ‘Young Entrepreneur’ de BDC pour le Nouveau-Brunswick et un prix KIRA pour les meilleurs services d’exportation, et a été nommé un « expert en marketing en ligne » par le Financial Post.

Dan attribue sa réussite en grande partie à son expérience chez Portage. « Rien de tout cela ne se serait produit si je n’avais pas suivi ce programme. Ce que j’ai vécu à Portage a changé ma vie à jamais », a-t-il affirmé. Il attribue son rétablissement chez Portage aux modèles qu’il a rencontrés pendant son traitement (des membres du personnel et des pairs), des personnes dont la lutte contre la toxicomanie avait été similaire à la sienne. « Ils m’ont aidé à sortir du même abysse où ils s’étaient eux-mêmes retrouvés dans le passé », a-t-il expliqué. Le concept du modèle de rôle est un élément central du programme de Portage, car les résidants qui suivent un traitement depuis plus longtemps accueillent les nouveaux membres et les aident à s’intégrer à la communauté thérapeutique.

« Une fois que Dan s’est senti en sécurité et qu’il a enfin commencé à croire en lui-même, il a naturellement commencé à encourager les autres et à soutenir ses pairs », a indiqué Geordie Gould, directeur de Portage Atlantique. La plupart des modèles ne suivent pas de formation pour ce rôle. C’est simplement leur façon d’être. »

« Je n’aurais pu réussir sans le soutien des personnes qui ont passé par là, tant dans ma vie personnelle que sur le plan professionnel », a expliqué Dan. Chez Portage, il a appris l’importance d’une communauté fonctionnelle et a été en mesure d’appliquer ce principe à sa vie familiale, à sa vie professionnelle et à toutes les communautés auxquelles il prend part.

La plus récente entreprise de Dan est Clarity.fm, une plateforme qui aide les entrepreneurs à entrer en contact avec des entrepreneurs chevronnés pour obtenir des conseils d’experts sur la façon de faire croître leur entreprise. La majorité des frais facturés par les experts sont versés à des organismes caritatifs. Avec plus de 10 000 experts disponibles et 15 000 appels enregistrés dans cinquante pays au cours de ses douze premiers mois d’existence, Dan est d’avis que Clarity.fm a le potentiel d’avoir une incidence positive sur un milliard de personnes d’ici dix ans.

Pour parvenir à ce point dans sa vie, Dan a dû surmonter de nombreux obstacles et suivre un cheminement marqué de nombreux imprévus et difficultés, dont certains lui ont presque coûté la vie. Mais aujourd’hui, « la vie est formidable! », s’est exclamé Dan, qui partage son temps entre Moncton et San Francisco avec sa femme et son fils Max, et qui attend la naissance de son deuxième enfant. Son cheminement vers la réussite prouve qu’il est possible de trouver sa propre façon de surmonter les obstacles; une leçon qu’il a apprise chez Portage Atlantique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Sign me up for the following newsletters: