About Portage

05-31-2013

Quand le projet de règlement d’aide aux personnes et aux familles a été publié dans la Gazette officielle de l’Assemblée nationale le 27 février dernier, Portage était préoccupé par l’article qui proposait, entre autres, de limiter l’admissibilité à la prestation spéciale pour les services en toxicomanie avec hébergement.  À l’instar du protecteur du citoyen et de plusieurs autres services de réadaptation en toxicomanie, Portage a fait parvenir une lettre à la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale pour réclamer des modifications afin d’assurer une meilleure protection des droits de nos usagers.

Le message collectif a eu un impact.  La ministre de l’Emploi et de la
Solidarité sociale a répondu qu’elle était disposée à revoir le projet
et, par la suite, a apporté des modifications assez importantes afin que
le règlement ne s’applique pas aux usagers de Portage.

La durée optimale de séjour pour une thérapie en résidence efficace est de six mois pour les personnes présentant une problématique de toxicomanie sérieuse.  L’application de ce règlement, qui limitait l’admissibilité à la prestation spéciale à un maximum de deux fois par an jusqu’à concurrence de quatre-vingt-dix jours, aurait privé les usagers de Portage d’une partie de leur revenu.  Limiter la durée de séjour aurait pu empêcher certaines personnes de se prévaloir des soins dont elles ont urgemment besoin ou aurait pu mener à l’abandon prématuré du traitement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sign me up for the following newsletters: