About Portage

02-07-2014

En février 2012, le programme de Portage pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) a été restructuré dans le but d’éliminer la liste d’attente, de faciliter le processus d’orientation des usagers et de rendre le programme encore plus efficace.  Deux ans plus tard, il est indéniable que la nouvelle structure permet aux usagers de compléter les étapes de leur programme en résidence plus rapidement et, par conséquent, davantage de clients peuvent être accueillis chaque année.

La restructuration a été inspirée par une longue liste d’attente pour ce service de réadaptation spécialisé.  Une phase d’orientation en externe a été introduite pour les personnes sur la liste d’attente du programme en résidence.  Pendant cette phase de consultation externe de quatre à six semaines, les participants passent la journée au centre, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h.  Ils participent à des groupes de soutien, des ateliers et des activités pour se familiariser avec la structure du programme et se préparer à la vie en résidence.

« Lorsqu’ils arrivent en résidence, les usagers sont mieux préparés et outillés pour vivre pleinement le processus de réadaptation », constate Antonio Maturo, directeur du centre de Portage pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale.  « Ils réussissent à franchir les différentes étapes du programme plus rapidement et les terminent en six mois. »

Pendant les six dernières semaines au centre, les participants élaborent un plan afin de se préparer à réintégrer la société.  Ensuite, les participants emménagent dans les appartements supervisés du programme TSTM pour une période de six mois à deux ans.  Pendant ce temps, ils bénéficient de groupes de soutien hebdomadaires et de soupers communautaires, de consultations individuelles et d’activités au sein de la société (bénévolat, emploi, éducation).

Puisque les usagers terminent plus rapidement le programme en résidence, la population en suivi post résidentiel est plus importante. Portage a donc ajouté un quatrième appartement supervisé à son offre de service. Le suivi post résidentiel se poursuit pendant une période indéterminée, selon les besoins de chaque participant.

« Le programme TSTM a toujours joui d’un taux de rétention élevé, mais la nouvelle structure aide à préparer efficacement  les usagers au programme en résidence et à accroître leur engagement dans la démarche de réadaptation, » affirme M. Maturo.