About Portage

02-11-2013

Des milliers de toxicomanes ont retrouvé un style de vie positif

Montréal, le 11 février 2013 – Portage célèbre cette semaine son 40e anniversaire d’existence. Quarante ans à venir en aide à des milliers de personnes avec des problèmes de dépendance afin qu’ils retrouvent un mode de vie sain et réintègrent la société, cela se souligne en grand! Pour l’occasion, Portage réunira plusieurs employés, résidants et finissants des quarante dernières années pour une semaine de célébrations sous le signe de la fierté et de l’entraide.

« Portage a changé ma vie et m’a permis de me retrouver dans un moment où j’en avais grandement besoin, explique Olivier Fournel, qui a terminé son programme en résidence au lac Écho il y a un an. Je suis maintenant libre de ma dépendance, j’ai trouvé un travail et j’ai repris le contrôle de ma vie. »

Visite officielle à l’Assemblée nationale…
Une importante délégation de Portage, soit une vingtaine de finissants des différents centres ainsi que quelques membres du personnel, se rendront à l’Assemblée nationale du Québec le 13 février prochain. Ils auront la chance d’y rencontrer plusieurs élus à l’occasion d’un dîner protocolaire et d’assister à une déclaration officielle de la ministre déléguée aux Services Sociaux, Madame Véronique Hivon, qui soulignera les 40 ans de dévouement de Portage pour la cause de la toxicomanie.

« Nous sommes fiers du chemin parcouru et des accomplissements des 40 dernières années, souligne Peter A. Howlett, président de Portage. Nous tenions à faire un événement spécial à l’Assemblée nationale du Québec, là où nous avons obtenu le statut de Centre d’accueil et qui nous a permis de voir le jour il y a plus de 40 ans. »

…et festivités au lac Écho, là où tout a débuté
Le 14 février, plus de 300 employés, résidants, membres du conseil et amis de Portage s’uniront pour célébrer à leur tour le 40e anniversaire de Portage au centre du lac Écho, où tout a commencé en 1973. Le premier centre de Portage a vu le jour dans les Laurentides, ouvrant alors ses portes pour une dizaine de toxicomanes. Quarante ans plus tard, le campus du lac Écho, à Prévost, accueille 130 résidents, soit 90 adultes et 40 adolescents.

« Nous sommes heureux d’ouvrir nos portes aux résidants de tous les centres au Québec. Le modèle de Portage a évolué avec les années. Portage a raffiné son offre de service et a évolué en un programme de traitement profondément humain où l’esprit d’entraide, la convivialité et le partage règnent. C’est ce que nous allons vivre aujourd’hui en écoutant plusieurs témoignages d’anciens résidents de toutes les décennies », déclare François Bourdon, le directeur du centre au lac Écho.

À propos de Portage
Depuis 1973, Portage a aidé des milliers de toxicomanes à vaincre leur dépendance. L’organisme offre une multitude de services adaptés aux besoins de ses résidents adultes, adolescents, mères toxicomanes avec jeunes enfants, toxicomanes enceintes et toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale. Portage gère sept centres de traitement de la toxicomanie au Québec : à Montréal, Beaconsfield, Prévost (Laurentides), Québec et à Saint- Malachie (Chaudière-Appalaches). Deux autres établissements desservent les populations de l’Ontario et du Canada Atlantique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sign me up for the following newsletters: